LE PARTENAIRE 100% CHEVAL

 L’armée est à l’origine du CCE, elle avait instauré des épreuves « concours du cheval d’armes » dans le but de développer et de renforcer le dressage, l’endurance et la force de sa cavalerie. Les premières épreuves du genre demandaient au couple cavalier/cheval de parcourir une distance de 30 à 70 kilomètres, sur un parcours jalonné d’obstacles à franchir.

Nous avons rencontré Romain Ferré, gérant de l’écurie de La Sauve située dans l’Entre2 Mers en Gironde, cavalier et coach de CCE, afin qu’il nous parle de cette discipline. 

romain2

Quelles sont les qualités requises pour pratiquer le CCE ? 

« Il faut avoir envie d’être performant dans les 3 épreuves ! Aimer faire du dressage, du cross et du saut d’obstacle. La persévérance est importante et le cavalier doit souvent se remettre en question pour avancer ! Un coach permet souvent de travailler les différentes épreuves et d’avancer dans le bon sens. »

Combien d’heures d’entraînement faut il consacrer par semaine ? 

« En Pro, il est conseillé de travailler son cheval tous les jours entre 30 minutes et 1 heure selon l’épreuve et l’objectif qu’on s’est fixé.

En amateur, un minimum de 3 à 4 fois par semaine est déjà un bon rythme ! »

Comment définiriez vous le parfait cheval de CCE ? 

« Quelle que soit la race, il faut avant tout un cheval qui aime sauter et pour qui le cross ou le CSO est un jeu ! Un cheval chic, avec des allures et du sang. C’est surtout la vraie relation du couple cavalier/cheval qui amène à une belle osmose pendant les 3 épreuves. »

De quelle façon entraînez-vous vos chevaux de CCE ? 

« On adapte l’entrainement en fonction de l’âge et du niveau du cheval, des épreuves, des objectifs fixés et bien entendu du niveau du cavalier, etc.

Généralement, le cheval commence au marcheur pendant une dizaine de minutes pour se préparer à l’effort puis on alterne entre séance de plat, d’obstacles ou de trotting. Après le travail, le cheval retourne au marcheur pour récupérer pendant 30 minutes. »

Le cross est une épreuve assez impressionnante, certains la trouvent dangereuse autant pour le cavalier que pour le cheval, que leur répondez-vous ? 

« En effet, c’est une discipline à risque puisque la vitesse est plus élevée et qu’il y a des obstacles fixes par exemple. Cependant, la sécurité sur les terrains de Cross a bien évolué et les parcours sont réalisés de manière à limiter les chutes au maximum. L’équipement du cavalier et du cheval est aussi un élément à prendre au sérieux.»

Petit point équipement 

L’épreuve de cross nécessite un équipement spécifique pour le cheval et pour le cavalier car elle est l’épreuve le plus dangereuse du CCE (vitesse et obstacles fixes).

Le cavalier 

Un casque sans visière fixe et homologué (certifié CE a dire d’expert selon protocole VG1 01.040 2014-12)

Un gilet de protection dorsale aux normes obligatoires (norme CE EN 13158 et également la norme anglaise BETA de niveau 3), mais aussi un protège nuque et des protections d’épaules. Les bras doivent, de préférence, être couverts.

Un chronomètre pour évaluer et réguler sa vitesse

Un porte dossard pour y insérer son numéro de départ

La fiche médicale où des informations importantes seront mentionnées telles que le groupe sanguin, allergies connues, traitement en cours etc.

• Bottes (ou boots et mini chaps selon préférence), une paire de gants, des éperons si nécessaire, cravache, etc.

Le cheval 

Selle de cross ou selle mixte et d’obstacle.

Des protections de membres intégrales.

Des crampons pour une meilleure adhérence au sol.

Un sangle bavette pour protéger le ventre du cheval des crampons.

Une bricole ou un collier de chasse pour maintenir la selle à sa place.

Le cheval doit avoir les membres enduits de vaseline pour atténuer les éventuels chocs sur les obstacles, la queue peut être tressée et attachée pour éviter qu’elle ne s’accroche dans les branchages.

A présent, il ne vous reste plus qu’à tester cette discipline complète et pleine de sensations fortes ! 

L’équipe Cheval-partenaire 

Avec Romain FERRÉ et Julie LAPORTE 

ÉCURIE DE LA SAUVE 

430 route de Fauduey 

33670 LA SAUVE 

Tél : 06 60 61 32 00


Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter mensuelle Cheval Partenaire...