LE PARTENAIRE 100% CHEVAL

cheval partenaire

Elle pique, elle gratte, on l’évite et pourtant elle a des vertus incroyables !

L’ortie de son nom scientifique Urtica dioca L. est une plante herbacée vivace qui pousse dans le monde entier à l’exception des pays tropicaux et arctiques. Elle a une préférence pour les pays au climat tempéré et elle est originaire d’Europe et d’Asie. Elle mesure de 30 à 150 cm et peut vivre plusieurs années en climat tempéré, elle fleurit généralement de Juin à Octobre.

Que contient l’ortie ?

L’ortie est riche car elle renferme de nombreuses vitamines, des minéraux et des oligo-éléments, des acides aminés essentiels et même des anti-oxydants !

Les vitamines pour 100gr/feuilles d’ortie :

  • Vitamine C ou acide ascorbique : 0.188g à 0.35g
  • Vitamine E ou Tocophérol : 0.144g
  • Vitamine B1 ou Thiamine : 0.000015g à 0.00015g
  • Vitamine B2 ou Riboflavine : 0.00012g à 0.0023g
  • Vitamine B3 ou PP Nicotinamide : 0.0001 à 0.00145g
  • Vitamine B6 ou Pyridoxine : 0.000068g
  • Provitamine A ou Caroténoïdes : 700 UI

Minéraux et oligo-éléments pour 100gr/feuilles d’ortie :

  • Sodium : 0.001g à 0.016g
  • Potassium : 0.4g à 2.044g
  • Magnésium : 0.007 à 0.399g
  • Calcium : 0.06g à 3.24g
  • Phosphore : 0.01g à 0.673gr
  • Cuivre : 0.00052g à 0.00159g
  • Fer : 0.0078g à 0.0134g
  • Sélénium : 0.000027g
  • Zinc : 0.0009g à 0.00187g

Acides aminés essentiels pour 100gr/feuilles d’ortie :

  • Isoleucine : 4.8g
  • Leucine : 9.0g
  • Lysine : 5.5g
  • Méthionine : 1.8g
  • Phénylalanine : 5.8g
  • Thréonine : 4.6g
  • Tryptophane : 1.3g
  • Valine : 6.3g

A noter également que l’ortie est très riche en protéines puisqu’elle contient 40% de son poids sec de protéines soit 4.6g à 8g de protides pour 100g d’ortie !

Les propriétés pharmacologique de l’ortie :

  • Action anti-inflammatoire
  • Action analgésique et anti-arthrosique
  • Action anti-ulcéreuse
  • Action sur l’agrégation plaquettaire en améliorant le profil lipidique
  • Action antimicrobienne
  • Action diurétique
  • Action antihyperglycémiante en provoquant une réduction de l’absorption du glucose dans les intestins
  • Action immunostimulante
  • Action antiasthénique
  • Action astringente et anti-diarrhéique

Ses effets secondaires et sa toxicité :

L’ortie peut occasionner quelques rares phénomènes allergiques comme des œdèmes, affections dermatologiques, oligurie (diminution ou insuffisance d’émission d’urine), douleurs à l’estomac, ces phénomènes ont été observés après absorption d’ortie en infusion (Wichtl et Anton, 2003).

L’usage de l’ortie en interne n’est pas associé à des effets indésirables importants.

L’utilisation d’ortie fraîches peut-être à l’origine de piqures mais n’entraine que très rarement de sévères réactions allergiques chez le sujet sensible (Alternative medicine revieuw, 2007).

L’ortie est réputée pour être un abortif et affecter le cycle menstruel, il est donc préférable de ne pas en donner aux juments gestantes et allaitantes.

Son utilisation pour nos chevaux :

Compte tenu de la multitude de propriétés de l’ortie, c’est une plante à avoir dans sa pharmacie et à distribuer à nos chevaux en curatif comme en préventif.

  •  L’ortie peut être utilisée chez le cheval de sport durant les périodes de concours, d’entrainement ou de travail afin de soutenir son système circulatoire, ses muscles et son système ostéo-articulaire.
  • Sa forte teneur en minéraux est parfaite pour les poulains dès 3 mois, elle évite ainsi les pathologies ostéo-articulaire liés à une mauvaise minéralisation chez le poulain et le jeune cheval.
  • L’ortie soutient le système immunitaire du cheval soit en prévention ou suite a une maladie entrainant une baisse d’immunité, son action antiasthénique permet au cheval convalescent de reprendre des forces et de la vigueur.
  • L’ortie permet de drainer le foie et l’organisme à la suite d’un traitement médicamenteux, de grosses rations de d’aliments industriels, de chevaux qui n’ont pas ou que très peu accès à l’herbe, au fourrage, etc.
  • Son effet anti-inflammatoire, analgésique est efficace chez les chevaux atteint d’arthrose et de rhumatisme.
  • L’ortie améliore la qualité de la peau et des sabots.

Concernant les doses à administrer à votre cheval, il est important de toujours se référer aux recommandations du fabriquant, les doses recommandées doivent être inscrites au dos de l’emballage.

Préférez des plantes ayant l’appellation « BIO », cela vous garantie une plante d’une grande qualité et sans pesticides.

Votre vétérinaire peut vous proposer de l’ortie en « EPS » , extrait de plante standardisé.  Un laboratoire de compléments alimentaires d’humains réputé a développé une branche vétérinaire. Ils ont un procédé unique d’extraction des principes actifs des plantes fraiches sous forme liquide facile à doser et à administrer pour les animaux. 

L’équipe Cheval partenaire avec la collaboration de Dominique Maleyran

Docteur vétérinaire diplomée universitaire en phytothérapie.

Source :  Thèse pour le Diplôme d’Etat de Docteur en Pharmacie de Valérie Langlade

 

 


Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter mensuelle Cheval Partenaire...