LE PARTENAIRE 100% CHEVAL

Laure Chanel et Oscar de Camarina

Vous pratiquez l’équitation que ce soit de manière ponctuelle ou habituelle, dans un centre équestre, une écurie privée, chez un particulier ou chez vous,  mais êtes-vous sûr d’être bien couvert en cas d’accident ?

Si vous montez en club, vous pensez certainement être pris en charge par la structure, mais qu’en est-il réellement ?

Lorsque vous ou vos enfants pratiquez l’équitation, vous n’êtes malheureusement pas à l’abri d’une mauvaise chute et de ses conséquences parfois lourdes.

Que vous montiez en club, entre amis, ou seul chez vous, vous vous exposez au risque d’accident en pratiquant ce beau sport qu’est l’équitation.

Une mauvaise chute, même lors d’un cours relève de l’assurance du club ou de l’enseignant uniquement SI ce dernier A COMMIS une faute. Un cheval reste un animal avec son côté imprévisible ne l’oublions pas !!!

Quelle couverture en cas de chute :

  • La licence : c’est une première garantie mais très insuffisante, par exemple pour une invalidité à hauteur de 20%, un capital de 4400 euros vous sera alloué et 22 000 euros an cas d’invalidité à hauteur de 50%.
  • La sécurité sociale : si vous êtes salarié, en cas d’arrêt de travail elle vous verse 50% de votre salaire, dans la limite de 2697,25 euros par mois (au 1er janvier 2018)

Si la licence est indispensable et obligatoire pour monter dans un Centre Equestre, pour faire de la compétition ou passer ses Galops, elle montre vite ses limites financières en cas d’accident.

Mais alors comment se protéger et protéger ses proches ?

Vous pouvez souscrire un contrat de prévoyance individuel qui vous garantit un complément de revenu de salaire en cas d’arrêt de travail consécutif à un accident et/ou éventuellement consécutif à une maladie par la même occasion.

Quelle couverture en cas de chute grave entraînant de l’invalidité :

  • La Caisse Primaire d’Assurance Maladie prend en charge entre 285,61 euros et 1655,50 euros par mois en fonction de votre situation mais ne verse rien en cas d’invalidité inférieure à 30%
  • Un contrat de prévoyance individuel souscrit par vous ou par votre employeur éventuellement peut permettre d’avoir un complément de revenus mais ces contrats n’interviennent souvent qu’à partir de 33% d’invalidité.

LA SOLUTION pour être complètement serein et vous mettre à l’abri la solution est de souscrire un contrat « Garanties des Accidents de la Vie privée ». Cette garantie couvre l’invalidité, en général, le seuil d’intervention est de 5%, le plafond d’indemnisation peut aller jusqu’à 2 000 000€.

Ce type de contrat est le seul qui permet de protéger toute la famille et vous met à l’abri financièrement. De plus sa couverture s’étend également pour les accidents de la vie quotidienne (loisirs, scolaires, domestiques, médicaux …) Attention toutefois à vérifier avant souscription que les risques liés à l’équitation et à la compétition sont bien couverts !

Pratiquez votre passion en toute sérénité en souscrivant un contrat Garantie des accidents de la vie privé !

Experts en assurances du monde équestre, nous restons à votre écoute et nous vous conseillons.

Émilie VANNIER-LOIZEAU

AVIVA Assurances
Cabinet VANNIER-LOIZEAU Émilie Agent général
10 Rue Nationale
85500 LES HERBIERS
Tél : 02 51 61 60 70  Fax : 02 51 61 60 66
Mail : vannier-emilie@aviva-assurances.com


Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter mensuelle Cheval Partenaire...