LE PARTENAIRE 100% CHEVAL

Alors que le virtuel envahit notre quotidien, le poney permet de conserver le contact avec le réel.

 À l’inverse, le poney et son environnement suscitent l’intérêt de l’enfant et son envie d’apprendre. Voici six points clés qui vont vous convaincre d’inscrire votre enfant dans le poney-club le plus proche. 

Développement psychomoteur

Les mouvements du corps de l’enfant indiquent au poney ce qu’il doit faire. Le jeune cavalier doit donc apprendre à coordonner ses mouvements en souplesse. L’enfant doit se redresser pour regarder au loin, ce qui lui permet de s’équilibrer. Il muscle ainsi en douceur son dos et sa ceinture abdominale.

Développement affectif

Au sein de sa famille, l’enfant est celui sur qui l’on veille. Au poney-club, c’est à son tour de prendre soin d’un poney. Il le brosse et le dirige de manière autonome. Il prend peu à peu conscience qu’il est responsable du bien-être de l’animal. L’enfant aime cette inversion des rôles qui le fait se sentir grand. Il développe avec l’animal une relation affectueuse et met en place un langage intuitif. 

Développement cognitif

Au poney-club, l’enfant trouve un monde à sa mesure pour satisfaire son insatiable curiosité. Du fonctionnement du club à celui du poney, le jeune cavalier apprend beaucoup grâce à l’observation et aux expériences. Pour comprendre son poney, il doit être attentif à ses attitudes et apprendre à les interpréter. 

Développement de la confiance en soi

Avec une pédagogie centrée sur la réussite, l’enfant développe peu à peu son assurance à poney et intègre sa capacité d’auto-évaluation. Par exemple, il sait instantanément s’il a réussi l’exercice de prendre la balle sur le plot, ou non. Évoluant dans un groupe, son évaluation passe aussi par la comparaison avec les autres. Sa place dans le groupe, se positionner, expliquer la manière dont il a réussi à faire l’exercice… sont des vecteurs d’amélioration de la confiance en soi au sein d’un groupe hétérogène.

Développement psychique

Monter à poney enseigne la patience et la persévérance : il en faut pour ajuster sa posture, dominer ses émotions et répondre aux besoins de l’animal. L’enfant ressent naturellement que la gestion des émotions est primordiale face à l’animal et il la développe au fur et à mesure de son contact avec le poney. Lorsqu’il part au trot, il peut avoir des émotions très fortes, mais il doit se contrôler pour réussir à s’arrêter. 

Développement du lien social

Les enfants sont en intéraction avec leurs camarades et leurs poneys. En participant à la vie du poney-club, ils échangent et partagent des expériences. L’entraide entre les enfants nourrit leur évolution dans cet environnement. De retour à l’école ou à la maison, les enfants continuent de raconter leurs découvertes, revivent les instants émotionnellement forts qu’ils ont vécus.

cheval partenaire

 


Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter mensuelle Cheval Partenaire...