15 janvier 2019 / Santé

SOUTENIR LE SYSTEME RESPIRATOIRE DU CHEVAL

Dossier
l'asthme du cheval

Crédit photo 123rf

Le talon d’Achille du cheval du 21ème siècle est bel et bien son système respiratoire. En cause, les conditions de vie que nous lui imposons comme la vie au box, en groupe ou isolé, les déplacements et l’alimentation. Nous avons tous déjà entendu un cheval tousser, que ce soit dans son box, en début de travail, lors de périodes froides et humides, etc. Mais que faire pour aider ou soulager le système respiratoire de notre cheval lorsqu’il est affaibli ou en difficulté ?

Il existe plusieurs causes à une mau-vaise santé respiratoire chez le cheval :

• les infections bactériennes et virales (bronchite, gourme, grippe équine, rhi-nopneumonie, etc.)
• les allergies
• les causes mécaniques comme l’obs-truction oesophagienne.
Certains signes doivent nous alerter et peuvent se manifester au repos comme à l’effort :
• toux
• jetage (écoulement nasal anormal, uni ou bilatéral de mucus clair, épais, vert, sang, etc.)
• fièvre mais pas systématique
• cornage (émission de bruits anormaux de type ronflement, raclement, etc.)
• difficultés à respirer (production d’ef-forts anormaux pour inspirer et/ou pour expirer)
• intolérance à l’effort
• douleur à la palpation/percussion notamment au niveau des sinus, du larynx, des poches gutturales, de la trachée.
Tous ces signes et/ou symptômes nécessitent la visite rapide d’un vétérinaire afin de déterminer la cause de la toux. Une toux ne doit jamais être prise à la légère car mal soignée ou soignée trop tardivement elle peut devenir chro-nique. En effet, un cheval souffrant par exemple d’une bronchite mal soi-gnée peut développer une inflamma-tion chronique des bronches voire ce que l’on appelle un emphysème ou un asthme équin. Une fois le diagnostic établi par le vétérinaire, il vous faudra prendre certaines mesures pour amé-liorer le confort respiratoire de votre cheval et éviter les récidives.
Nos Conseils en prévention :
• les conditions environnementales sont primordiales : un box aéré est indispen-sable pour la prévention des allergies et des infections respiratoires, balayer les écuries lorsque les chevaux sont à l’exté-rieur, proscrire l’utilisation du souffleur.
• une botte de foin à disposition dans un pré est une source suffisante d’allergènes ou d’agents favorisants l’asthme équin.
• un accès direct à un petit paddock est idéal pour permettre au cheval de respirer un air sain et pour que son besoin physiologique de variations de températures soit satisfait.
• en cas de doute sur une infection, il convient de demander un diagnostic vétérinaire au plus tôt. Par ailleurs, il faut absolument soulager le cheval, le mettre au repos complet, l’isoler pour éviter une contagion, stimuler son système de défense immunitaire.
Il est avant tout important que le cheval renforce son système immunitaire (l’efficacité de ses défenses propres joue un rôle déterminant dans son rétablisse-ment) pour lutter contre ces maladies.

Nos Produits en Phytothérapie : Plantes aromatiques et médicinales

• « P14 – AIDE RESPIRATOIRE » aide à flui-difier les sécrétions et à les éliminer, agit comme anti-allergiques et aug-mente les défenses immunitaires.
• « P164 – ECHINACEE » pour renforcer les défenses immunitaires, en particulier en cas d’infections respiratoires.
Nos Produits en Aromathérapie :
• H11 – Huile AIDE RESPIRATOIRE ou L13
• Lait AIDE RESPIRATOIRE en application externe pour aider à lutter contre les foyers infectieux.
Nos préparations contribuent à défendre et à développer son système im-munitaire indispensable à son rétablis-sement et sa protection dans le temps. Toutes les préparations citées ci-dessus sont disponibles sur
www.ajcnature.com – 03 88 07 08 78
Avec la collaboration de la Clinique Equine de Conques
(33420 Saint-Aubin-de-Branne)