LE PARTENAIRE 100% CHEVAL

Depuis la nuit des temps, le cheval fascine l’homme, on dit de lui qu’il est la plus noble conquête de l’homme, on retrouve d’ailleurs souvent une confusion entre l’identification, la passion et l’amour tant le cheval chamboule le cœur des hommes…les créatures mythique et imaginaires comme le centaure, pégase ou la licorne sont un parfait exemple de la fascination de l’homme pour le cheval.

 

 

@i-stock photo

 

Mais savez-vous que ce superbe animal qui fait chavirer nos cœurs est aussi un formidable reflet de nous-même ?

Le cheval est un animal dont les sens sont particulièrement exacerbés, cela est dû en grande partie à son statut de cheval de proie et ce même chez nos chevaux domestiques.

Tout au long de sa vie, le cheval est sensible aux comportements non verbaux, son mode de communication repose presque entièrement sur des attitudes, positions et tout son corps est utilisé pour communiquer avec ses congénères. En effet, la communication visuelle tient un rôle essentiel dans les rapports sociaux chez les chevaux. Celle-ci est très riche et se compose de nombreuses postures, « mimiques » et « parades ».
Tout le corps du cheval joue un rôle dans son mode de communication : les naseaux, les oreilles, le port de tête, la position de l’encolure, la queue, les membres, etc. La tonicité de la posture renseigne l’état émotionnel du cheval.

De part ce comportement, l’homme doit entrer en communication avec lui en décodant cette communication corporelle et en adaptant au mieux ses réponses via des attitude/gestes/postures afin que le cheval ne reste pas dans l’incompréhension face à ce curieux bipède, faute de quoi la relation est vouée à l’échec !

Que se passe-t-il dans cette relation ?

Le comportement de l’homme face au cheval est aussi fonction de ses émotions, il peut manifester de la peur, de l’inquiétude, de l’agacement, de l’admiration, du respect, un manque ou un excès de confiance etc. Son corps peut être tendu, son visage crispé, ses gestes brusques, sa voix triste ou autoritaire, sa démarche nonchalante ou trop rapide, bref des choses que nous pensons parfois être imperceptibles par le cheval mais qu’il repère et ressent immédiatement, étant un animal d’instinct et d’intuition. Eh oui, face à un cheval nous sommes nus comme un vers car à son contact nos traits de caractère et notre personnalité sont démasqués ! Monter ou s’occuper d’un cheval s’est se confronter à un être vivant à part entière et nos intentions, nos attitudes, comportements et gestes sont révélateurs de notre état intérieur.

La réponse du cheval face à nos émotions ne se fait généralement pas attendre !  Le cheval répond en miroir aux stimuli sensoriels et infra-verbaux (intonation de la voix, odeurs corporelles, messages subliminaux etc.) émis par l’homme ! Prenons un exemple que l’on connait tous pour l’avoir vu ou déjà vécu : un cavalier stressé, très « speed », nerveux, impatient ne fera que transférer ce comportement à son cheval, ce cavalier se retrouvera à monter un cheval très nerveux, angoissé, sur l’œil et pouvant même être conflictuel. Ce même cheval monté par un cavalier calme, détendu, attentif et patient se révèlera être un cheval plus calme, détendu, à l’écoute et disponible car sécurisé par l’attitude de son cavalier.

Notre attitude, notre comportement et notre état d’esprit conditionnent le comportement de notre cheval, c’est la raison pour laquelle avant d’aller voir notre compagnon, nous devrions respirer un bon coup, nous vider des énergies négatives accumulées, nous recentrer sur nous et nos émotions utiles pour faire de ce moment un instant de paix, de joie et de bonheur.

Souriez, la vie est belle auprès des chevaux !

L’équipe Cheval partenaire

 

 


Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter mensuelle Cheval Partenaire...