LE PARTENAIRE 100% CHEVAL

Pourquoi et comment tondre son  cheval?

Il est d’usage de tondre un cheval qui travaille régulièrement afin qu’il ne transpire pas de façon excessive et qu’il puisse sécher  rapidement.

Les chevaux sont généralement tondus dès les mois Octobre/Novembre, avant que leurs poils ne soient trop épais.

Il faut bien sûr compenser cette perte de chaleur par des couvertures adaptées mais il faudra faire attention au cheval lorsqu’il sort au paddock ou au pré, car la couverture peut tourner, traîner par terre, s’abîmer et surtout entraver et blesser le cheval, une étroite surveillance s’impose donc.

Une couverture de pré doit toujours être imperméable, le grammage  (indicateur de chaleur de la couverture) variera de 0 à 400 gr suivant la température extérieur et le nombre de denier (résistance de la couverture) devra être au minimum de 600 deniers et peut aller jusqu’à 1680 deniers pour les chevaux vivant avec d’autres chevaux ou ayant des arbres ou haies dans leurs prés ou paddock.

Il est conseillé d’avoir plusieurs jeux de couvertures pour en changer rapidement et facilement en cas de problème de déchirure ou en période particulièrement pluvieuse.

Tous les chevaux ne sont pas tondus, ceux qui vivent au pré toute l’année et ne travaillent pas ou très peu en hiver ne doivent pas l’être. Ils doivent conserver leur poils pour se protéger des intempéries.

pallas poils hiver

Poils d’hiver d’un cheval de selle vivant H24 au pré et ne nécessitant pas de tonte car son travail est faible en Hiver.

Période de tonte:
En fonction des régions, le cheval sera tondu entre Octobre ou Novembre. Il est possible de retarder la tonte en couvrant le cheval d’une chemise dès que le temps se refroidie.

Le poil repoussant vite, il faut prévoir une seconde tonte, voir une troisième en l’hiver.

Les différentes tontes:

tonte cheval

Différents types de tonte en fonction de l’activité et du mode de vie du cheval.

  •  La tonte light et tonte tablier:  convient aux poneys et chevaux de loisir
  •  La tonte de trait et la tonte en manteau:  convient aux chevaux et aux poneys vivant en box.
  •  La tonte de chasse et la tonte totale: le cheval a dans ce cas besoin d’une couverture au box et d’un couvre-rein lorsqu’il travaille.

Quelques conseils préalables:
Surtout, pansez bien votre cheval avant de le tondre, la crasse et les peignes de la tondeuse ne font pas bon ménage. N’hésitez pas à utiliser un aspirateur avec une brosse spéciale (s’il le supporte) pour le dépoussiérer le plus possible.

Une bonne douche est également appréciée mais seulement si vous avez l’eau chaude surtout à la saison de l’Automne. (douche préconisée avant la tonte pour décrasser le poil qui ainsi n’abîmera pas les peignes de la tondeuse).

Vérifiez également, avant de tondre, que votre cheval supporte le bruit de la tondeuse : pour cela, vous la ferez fonctionner près de lui. S’il ne supporte pas le bruit, vous pourrez lui mettre un bonnet avec du coton dans le oreilles de façon à obstruer l’entrée des oreilles. Quant aux plus récalcitrants, vous demanderez à votre vétérinaire un produit relaxant car la bataille est inutile !

Et si enfin vous n’êtes pas rassuré et que avez peur de “louper” votre cheval, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel, les prix d’une tonte varient entre 15€ et 65€ suivant le type de tonte.

N’oubliez pas que tondre son cheval n’est pas anodin et que cela implique de la part du propriétaire une gestion quelque peu contraignante des couvertures et une surveillance étroite de l’animal pour adapter les changements de couvertures à la température extérieur mais aussi éviter les accidents au pré ou au paddock. 

L’équipe de Cheval-Partenaire

 

 


Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter mensuelle Cheval Partenaire...