28 février 2019 / Alimentation et compléments, Santé

Pour quelles raisons mon cheval peut manquer d’état ?

Dossier
Le cheval maigre

Vous avez beau regarder et admirer votre cheval tous les jours, vous venez d’estimer son état corporel et le verdict tombe : il est en train de perdre de l’état ! Mais comment est-ce possible ? Voyons ensemble les raisons qui peuvent conduire à cet amaigrissement chez un cheval.

cheval-maigre

Les causes les plus logiques 

Toute baisse d’état corporel doit vous mettre la puce à l’oreille. La première chose à vérifier est que votre cheval mange correctement.

– Vérifier la dentition : les surdents, les pertes de dents, les irritations de la bouche entrainent une mauvaise mastication et une baisse de la prise alimentaire.

  • Vérifier la ration : votre cheval mange t’il autant de foin que d’habitude ? Avez-vous changé d’écurie ? d’aliment ?
  • La vieillesse : avec l’âge votre équidé peut, du jour au lendemain, ne plus assimiler sa ration habituelle, soit parce que sa digestion se trouve perturbée, soit à cause de sa dentition, soit parce que son corps fatigue et qu’il a besoin de plus pour se maintenir.

– Une augmentation de l’effort : si vous avez décidé d’entrainer votre cheval d’une manière plus intense, ses besoins énergétiques vont augmenter et si vous ne modifiez pas la ration il risque de maigrir.

Les causes fréquentes mais difficiles à cerner 

Le stress induit une surconsommation d’énergie qui, si elle n’est pas compensée, fera perdre du poids.

Les ulcères à l’estomac sont peu détectables sans examen vétérinaire et peuvent entrainer une baisse de poids brutale ou très progressive rendant le diagnostic peu évident.

Un parasitisme chronique peut aussi conduire à ces mêmes résultats.

Les causes insidieuses 

Là nous arrivons dans la partie que chaque propriétaire d’équidé redoute plus que tout : la maladie.

De nombreuses pathologies peuvent conduire à un amaigrissement. Quoi qu’il se passe une visite vétérinaire s’impose car toute omission de diagnostic peut provoquer des dégâts difficiles à réparer :

  • Le parasitisme chronique, la leptospirose, la pyroplasmose, l’anaplasmose, la maladie de Lyme…
  • Les infections bactériennes
  • Les insuffisances rénales, hépatiques, cardiaques et respiratoires
  • Les maladies inflammatoires
  • Le syndrome de Cushing…

Dans tous les cas, il faut savoir qu’une perte d’état peut être un symptôme parmi d’autres ou peut être le seul élément visible de l’iceberg. La consultation vétérinaire sera la seule manière de vous aider à accompagner au mieux votre équidé. L’adaptation de la ration (calcul de ration) ne viendra qu’après avoir établi clairement les causes de l’amaigrissement.

Sabrina PEYRILLE

Vous souhaitez en savoir plus sur l’alimentation du cheval et la gestion du pâturage ? organisez un stage dans vos écuries en envoyant un mail à peyrillesabrina@gmail.com

www.sabrina-peyrille-seve.com