LE PARTENAIRE 100% CHEVAL

Calcium, Phosphore, Magnésium, Cuivre, Zinc, Fer, Iode, Sélénium… Nous entendons parler tous les jours des ces minéraux et oligo-éléments. Mais nous ne sommes en général pas assez vigilants sur les interactions qu’ils peuvent avoir entre eux. Et parfois, l’excès n’est pas souhaitable.

Prenons un cheval moyen de 500 kg au repos. Ses besoins quotidiens en Cuivre sont de 85 mg et de Zinc 425 mg (selon les normes INRA). Ce n’est pas seulement une histoire de quantités quotidiennes nécessaires mais aussi de rapport entre l’un et l’autre. Nous allons rechercher un rapport de 1 :3 entre le Cuivre et le Zinc. C’est-à-dire qu’il faudra toujours veiller à ce qu’il y ait 3 fois plus de zinc que de cuivre.

Seulement voilà, si ma ration contient déjà beaucoup de zinc, par exemple 600 mg et bien il faudra absolument que j’apporte environ 200 mg de Cuivre pour respecter le ratio de 1 :3.

Pourquoi est-ce nécessaire ? Parce que dans de nombreux cas, les minéraux rivalisent entre eux.  Quelques exemples :

  • trop de zinc peut interférer avec le cuivre, causant des symptômes de carence en cuivre et trop de cuivre peut causer une carence en zinc.
  • trop de cuivre peut interférer avec l’absorption du sélénium. Cela a été démontré dans les études avec d’autres animaux.
  • un excès en fer est connu pour réduire les niveaux de zinc.
  • trop de phosphore inhibera l’absorption de calcium.
  • trop de calcium va inhiber l’absorption de phosphore.

Et l’on pourrait continuer encore longtemps avec ces exemples.

Un dosage inadéquat en cuivre peut causer une anémie (souvent mal diagnostiquée comme une carence en fer). Le métabolisme du fer a besoin d’enzymes contenant du cuivre. S’il manque du cuivre dans la ration cela entraîne une moindre production d’hémoglobine dans le sang et donc une anémie. Ce n’est donc pas en rajoutant du fer dans l’alimentation que le problème sera réglé.

La carence en cuivre et/ou zinc conduit à des soucis de pigmentation de la peau et des crins. La peau va s’éclaircir, les crins vont roussir. Votre cheval noir ne sera plus vraiment noir mais bai brun voire roux.

Une quantité insuffisante de magnésium peut causer de l’irritabilité, des tremblements, des spasmes et une hypersensibilité. De nombreux suppléments apaisants contiennent du magnésium qui peuvent aider. Cependant,ilssontsouventchersetcontiennentd’autresingrédientsdont vousn’avezpastoujoursbesoin.

Du calcium en excès causera également de l’irritabilité, des tremblements, des spasmes et de l’hypersensibilité. C’est parce que le ratio de calcium/magnésium est trop élevé que votre supplément de magnésium est efficace. Or, il peut être préférable de changer son alimentation pour réduire le taux de calcium plutôt que de rajouter du magnésium.

Pour offrir une alimentation optimisée à votre cheval, tous les minéraux majeurs (calcium, phosphore et magnésium) et les oligo-éléments (fer, cuivre, zinc et manganèse) doivent être en équilibre. Jouer aux apprentis sorciers en multipliant l’utilisation des compléments alimentaires comporte un risque. Donc pensez avant tout à offrir une alimentation de base équilibrée à votre cheval avant d’avoir recours à tous ces produits.

Sabrina PEYRILLE

Vous souhaitez en savoir plus sur l’alimentation du cheval et la gestion du pâturage ? organisez un stage dans vos écuries en envoyant un mail à peyrillesabrina@gmail.com

www.sabrina-peyrille-seve.com

06 58 00 95 48

cheval partenaire

cheval partenaire

 

 


Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter mensuelle Cheval Partenaire...