LE PARTENAIRE 100% CHEVAL

cheval partenaire

Parce que certains d’entre nous préférons évoluer en pleine nature avec nos chevaux tout en travaillant, en s’amusant et qu’il en faut pour tous les goûts, parlons du TREC !

Qu’est-ce que le TREC?

Le TREC ou Techniques de Randonnée Équestre de Compétition est la discipline de prédilection des passionnés de randonnée en autonomie en pleine nature, mais elle attire de nombreux cavaliers de toutes disciplines tant elle est ludique et complète.

Le TREC a vu le jour au début des années 80, à travers trois épreuves :

  • Le Parcours d’Orientation et de Régularité (POR)
  • La Maîtrise des allures
  • Le Parcours en Terrain Varié (PTV)

Le TREC met en évidence les qualités techniques et mentales du cheval ainsi que la technique du cavalier et la complicité du couple. Cette discipline développe l’autonomie, la capacité du cavalier à s’orienter en pleine nature et à évaluer sa vitesse ainsi quela faculté du couple à franchir les difficultés naturelles que l’on peut rencontrer en extérieur.

Nombreux sont ceux qui se laissent séduire par une journée entre amis sur une compétition de TREC et qui profitent de cette discipline à la portée de tous. Toutefois le TREC n’en est pas moins une discipline exigeante qui demande une grande polyvalence. Franchissement d’obstacles naturels, maniabilité, parfaite maîtrise des allures, sens de l’orientation, endurance et esprit d’équipe font notamment partiedes qualités des meilleurs compétiteurs.

Description des trois épreuves du TREC

Le Parcours d’Orientation et de Régularité (POR)

  • Le Parcours d’Orientation et de Régularité, évalue la capacité du cavalier à lire une carte et à estimer l’allure de son cheval. Cette épreuve demande une certaine rigueur, le sens de l’orientation, une bonne connaissance topographique et bonne appréciation de la vitesse de son cheval. Un bon cheval de TREC a souvent une bonne endurance et est capable de passer partout, tout en étant parfaitement aux ordres pour le respect du tracé du parcours et de la vitesse imposée.
  • L’épreuve commence dans la salle des cartes où les concurrents ont un temps limité, en général 20 minutes, pour recopier la carte mère et relever au millimètre près le tracer du parcours sur leur propre carte sans se tromper. Les cartes sont au 1: 25 000 °, c’est-à-dire qu’un millimètre correspond à 25 m. La précision et la concentration sont donc de rigueur dans la salle des cartes. La distance à parcourir varie de 5 à 40 km selon les niveaux de compétition. Des balises à poinçonner permettent de vérifier que les concurrents suivent précisément l’itinéraire de l’épreuve. Rater une balise ou poinçonner la mauvaise balise fait perdre 30 points sur un capital variant de 230 à 300 points selon le niveau de l’épreuve. Le long du parcours, des contrôles surprises permettent également de vérifier le respect du parcours (vous perdez 50 points si vous ratez un contrôle et 30 points si vous arrivez à un contrôle par le mauvais chemin).
  • La gestion du temps est aussi importante que la lecture de la carte lors d’un Parcours d’Orientation et de Régularité. Selon le niveau de l’épreuve, les cavaliers doivent respecter une vitesse comprise entre 5 et 12 km/h surdifférents tronçons du parcours. Les contrôles surprises permettent de vérifier que la vitesse imposée sur le tronçons est bien respectée. Il est interdit de changer d’allure à la vue d’un contrôle sous peine de perdre 30 points. Il existe un grand nombre de méthodes pour apprécier assez précisément la distance parcourue sur l’itinéraire et par conséquent d’estimer sa vitesse. Entre autres celle du tableau POR qui consiste à convertir les vitesses données en kilomètres/heures et en mètres/minutes.

cheval partenaire

La Maîtrise de allures

  • La Maîtrise des allures évalue l’amplitude, l’impulsion et la régularité des allures mais aussi la précision du tracé. Pour les épreuves poney et club 1, la maîtrise des allures s’effectue sur un parcours de cinq zones d’allures et des zones de transition, chaque respect de zone d’allure vaut 10 points.
  • Pour toutes les autres épreuves, la maîtrise des allures s’effectue dans un couloir d’1,5 mètre de large et d’une centaine de mètres de long avec une ligne de départ et une ligne d’arrivée. Le cheval doit réaliser à l’allerle galop le plus lent et au retour le pas le plus rapide possible. Parfois ce couloir est tracé en ligne courbe mais la plupart du temps il est droit. Si votre cheval met le pied sur la bordure ou en sort ou si il y a une rupture d’allure, la note est de 0. Plus le galop est lent et plus le pas est rapide, meilleure est la note. Cette épreuve vaut 50 à 60 points selon le niveau de compétition.

La Parcours en Terrain Varié (PTV)

  • C’est l’épreuve la plus spectaculaire du TREC. LePTV est un parcours chronométré avec des dispositifs à franchir qui reproduisent des situations que le cavalier et son cheval peuvent rencontrer en pleine nature. Le nombre de dispositifs sur le parcours varie entre 10 et 18 selon le niveau de compétition. Les organisateurs peuvent choisir dans une liste de 48 dispositifs sautants (haie vive, tronc d’arbre, fossé, etc.), de précision (barrière, gué, maniabilité, reculer), de dénivelé (ascendant, descendant, etc.), en main (immobilité, montoir, passerelle, etc.) ou encore des dispositifs où le choix de l’allure est laissé à l’appréciation du cavalier (slaloms, ruelle en U, conduite en 8, etc.). Pour ces derniers, plus l’allure est rapide plus vous pouvez gagner de points, mais en cas de non respect de l’allure choisie ou de rupture d’allure vous perdrez également plus de points. Il vaut donc mieux parfois assurer le franchissement propre à une allure inférieure, que de vouloir précipiter la faute à une allure supérieure, d’autant plus que le style est également noté.
  • Le PTV demande de nombreux changements de rythmes, de montées en énergie et de descentes en pression sur les différents dispositifs qui s’enchaînent. Le mental du cheval et du cavalier sont mis à rude épreuve. Le PTV est également un bon révélateur de la complicité du couple, de leur niveau technique et du caractère volontaire du cheval. Cette épreuve vaut 120 à 180 points selon le niveau de compétition.

cheval partenaire

Quel matériel pour le TREC ?

La pratique du TREC ne demande pas une tenue particulière,

Un matériel classique ou de petite randonnée suffira. A cela, s’ajoute du matériel spécifique à la discipline comme : un porte carte, du matériel de topographie, un licol, une longe, ou encore un gilet de signalisation pour assurer sa visibilité.

Pour le concurrent et son cheval :

  • Papiers d’identité du concurrent
  • Document d’identification SIRE de l’équidé
  • Licence fédérale, (+ la licence compétition si celle-ci ne figure pas sur la licence normale)
  • Licol et longe
  • 1 porte dossard

Liste Pharmacie

Elle doit être propre et placée dans un contenant approprié. La date de péremption des produits composant la trousse ne sera pas dépassée le jour de l’épreuve.

  • Compresses stériles, 6 au minimum
  • Bande adhésive élastique, largeur 10 cm environ
  • Ciseaux à bouts ronds
  • Solution désinfectante ou antiseptique

Liste Maréchalerie

Les poneys / chevaux chaussés de sandales équines, semelles plastiques devront disposer d’un matériel de rechange correspondant. Pour les poneys / chevaux non ferrés ou chaussés de sandales équines, le matériel ci-dessous n’est pas obligatoire.

Pour les poneys / chevaux ferrés :

  • Brochoir (petit marteau),
  • Tricoises ou pinces adaptées,
  • Dérivoir ou outil similaire,
  • Une quinzaine de clous (1 poignée), taille adaptée dans un contenant adapté
  • fers, sandales équines, semelles plastiques, etc.

Pour la Sécurité :

  •  Une lampe frontale avec pile de rechange
  •  Une lampe type cycliste, lumière rouge
  •  Un brassard/gilet de signalisation ou baudrier réfléchissant
  •  Des bandes réfléchissantes

Pour la salle des cartes :

  • crayon papier fin
  • gomme
  • stylo avec pointe fine et encre translucide de couleur violette ou rose de manière à ne pas confondre les couleurs de la carte
  • fluos
  • boussole
  • chronomètre
  • compas
  • calculatrice
  • petite règle (10/15 cm)
  • protège carte
  • rapporteur rond (360° gradué au degré près pour + de précision) (à télécharger ici)
  • carré Lambert (On en trouve sur les boussoles dans les magasins de sport ou à télécharger ici)
  • réglette (à télécharger ici)
  • le tableau de vitesses POR (à télécharger ici)

A noter le port de bottes, chaps ou mini-chaps est obligatoire sur les tests de la Maîtrise des Allures et du PTV. Le port d’un gilet protège-dos aux normes en vigueur est obligatoire sur le PTV. Le porte dossard individuel est aussi obligatoire sur toutes les épreuves. En ce qui concerne les enrênements, seule la martingale à anneaux est autorisée en épreuve club. Quant aux embouchures, le hackamore est interdit en épreuve club.

Reglement FFE 2019 TREC

Le TREC est donc une discipline très polyvalente qui apporte sur le plan pédagogique une grande diversité de mises en situation. Ses différents types d’épreuves visent à développer le niveau technique, l’autonomie et la confiance mutuelle du couple cavalier/cheval tout en présentant une approche ludique et le plaisir d’évoluer en pleine nature. Le TREC permet une progression harmonieuse pour le cavalier et pour le cheval,  elle est aussi une bonne préparation pour le concours complet mais aussi pour les randonnées au long cours ou les voyages à cheval en autonomie complète.

Si vous êtes un passionné de nature, que vous aimez les challenges et la technicité alors laissez vous tenter par le TREC !

L’équipe Cheval partenaire avec la collaboration de Marine Franck, cavalière de loisirs et d’endurance

source : cdte16.ffe.com

cheval partenairecheval partenairecheval partenaire

 

 


Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter mensuelle Cheval Partenaire...