28 mai 2019 / Santé

Le drainage chez le cheval

Dossier
le drainage chez le cheval

Très souvent utilisé par les propriétaires de chevaux, le drainage fait partie des réflexes « santé » pour nos chevaux ! Il n’en reste pas moins un geste loin d’être anodin qui nécessite d’être utilisé à bon escient et surtout d’en connaitre les indications et spécificités.

Les « drainages » permettent de drainer le foie (drainage hépatique) ou les reins et parfois les 2 en même temps, ce que l’on appelle le drainage hépatorénale.

Le foie est un organe remarquable, une véritable usine qui s’affaire en permanence ! Le foie d’un cheval pèse environ 10kg. Il fabrique la bile (le cheval ne possède pas de vésicule biliaire), cette bile est constamment secrétée dans le système digestif, d’où l’importance pour le cheval de manger en permanence ou presque car la bile peut avoir des conséquences sur les tissus digestifs.

Le foie travaille donc en continue pour :

  • aider à évacuer des substances toxiques
  • la formation du glucose, des acides aminés, protéines, lipides
  • le stockage des graisses, vitamines et oligo-éléments

Les signes d’un foie qui fonctionne mal sont :

  • Manque d’appétit
  • Fatigue
  • Perte de poids
  • Coloration jaune des muqueuses appelée aussi ictère

Bien sûr, il est inutile d’attendre la venue de ces symptômes pour drainer son cheval ! Le foie est un organe qui est sensible aux déséquilibres que ce soient les carences ou les excès. Il est assez intéressant et utile de faire appel à un produit drainant aux changements de saisons comme le Printemps et l’Automne, après un traitement médicamenteux, un vermifuge par exemple. Il s’agit d’un support pour détoxifier et nettoyer les éventuelles surcharges que l’organisme du cheval a du mal à éliminer. Bien sûr, il ne sert à rien si le cheval n’a pas une bonne alimentation et une bonne prise en charge dans sa globalité.

Le drainage rénal agit dans le même sens puisque les reins sont des filtres pour l’organisme. En effet, le rein a pour fonction d’éliminer une grande partie des déchets de l’organisme qu’ils soient d’origine alimentaire, métabolique ou bien médicamenteuse et toxinique. Le sang qui arrive aux reins est filtré puis ces déchets sont évacués via l’urine.

Les traitements médicamenteux, les vermifuges, intoxications alimentaires et certaines maladies comme la piroplasmose peuvent entraver le bon fonctionnement des reins ainsi le recours à un drainage est souvent nécessaire pour soutenir la fonction rénale.

Avant d’administrer un drainage à votre cheval, il est primordial de demander l’avis à votre vétérinaire. En effet, certaines pathologies ne sont pas compatibles avec un drainage hépatique et/ou rénale !

Préférez des produits de qualité, à base de plantes et « Bio » de préférence.

L’équipe Cheval-partenaire

Retrouvez les compléments adaptés chez AJC NATURE

L'hépato compressor pour le cheval chez AJC Nature 

Crédit photo@Shutterstock