Confort du cheval, quel sol sous les pieds ?

Publi-rédaction

Avez-vous déjà observé les différents types de sols sur lesquels votre cheval passe sa vie ?  Il passe du paddock à la carrière, puis au box et éventuellement au pré. Le plus souvent avec des fers aux pieds. Alors si parmi ces types de sols, il ne trouve que boue ou inconfort, comment pourra-t-il exprimer tout son potentiel ?

Les différents types de sols qu’il va rencontrer en une journée 

Voilà pourquoi les cavaliers et les propriétaires veillent à bien faire travailler leurs chevaux. Il en va de leur santé autant que de leur entraînement.  Les pieds d’un cheval vont donc fouler chaque jour ou presque :

• Le sol des endroits où il s’alimente (pré, box, paddock, etc.). Souvenez-vous qu’il consacre à cette activité le plus clair de son temps.  

• Le sol des endroits où il se repose : le box, le pré, le dortoir

• Le sol des endroits qu’il emprunte pour se déplacer : les chemins et allées du centre équestre. 

• Le  sol  des  endroits    il  travaille : carrières, manèges, marcheurs, ronds de longe.

On le comprend, la qualité de ces sols va jouer un rôle pour le confort et le bien-être de votre cheval. Au pré, on cherchera bien sûr à ce qu’il ait l’espace suffisant et de l’herbe à consommer en fonction de ses besoins et à ce qu’il ne piétine pas dans la boue. 

Dans la carrière, on cherchera à faire en sorte que le sol lui permette d’atteindre les performances que l’on recherche sans prendre aucun risque quant à ses articulations et ses tendons.

Quand le sol ne va plus

Les difficultés commencent lorsque les sols de ces espaces qu’il fréquente quotidiennement changent de physionomie.  

La boue sur les chemins et allées du centre équestre ou dans les paddocks est un vrai sujet. 

Le pied d’un cheval est très sensible aux conditions climatiques et à la texture des sols. L’excès d’humidité provoque une macération, abîme la fourchette du sabot et/ou provoque des gales de boue sur les tissus. De même, les risques de blessures liés à tout ce qui va traîner sur le sol et ne pourra pas être vu à cause de la boue et des flaques n’est pas à négliger : risques de glissades, entorses, chutes, etc.

C’est pour cela qu’il faut stabiliser un sol

La seule solution pour éviter tous ces problèmes est de stabiliser le sol, c’est-à-dire de procéder à un aménagement qui permet l’évacuation de l’eau (infiltration) et d’apporter en surface une couche qui garantira le confort du cheval. Ceci est valable pour tous les sols de l’écurie : paddocks, manèges, carrières, chemins, etc.

Pour stabiliser un sol, il faut tenir compte de tous les types de sollicitations auxquelles devra faire face le sol : passage d’engins, problèmes de poinçonnement, portance du sol, etc.

ECORASTER un système de stabilisation qui associe portance, souplesse et drainage pour toutes disciplines et tous types de sols;

Dans le système de stabilisation ECORASTER / TERRACOTTA, la perméabilité est garantie. Selon le type de projet et l’utilisation prévue (passage d’engins, utilisation intensive ou pas), on optera pour une solution avec ou sans fondation. Dans tous les cas, l’objectif sera de constituer un sol qui garantit le bien-être de vos chevaux. 

• TE30, TE40 pour toutes les applications intensives dans l’équitation.

• TE50 pour le passage des engins et le raclage mécanique.

• TP40, une plus grande surface au sol pour une meilleure portance.

• TR40, une réserve d’eau optimisée pour un arrosage réduit.

Les dalles ECORASTER sont garanties 20 ans.

Exemple de stabilisation d’une carrière en dalles ECORASTER : 

www.youtube.com/watch?v=MR-0cU6ja_8

ECOVEGETAL SOLS EQUESTRES

Pour toutes demandes de prix : 

Victoria Bonnet 06 32 83 07 30 

contact@ecovegetal.com

Ecovegetal sols equestres