LE PARTENAIRE 100% CHEVAL

L’homme utilise le cheval depuis des milliers d’années, il a su tirer profit des formidables qualités physiques de ce bel et noble animal mais depuis quelques années l’homme a aussi découvert que le cheval était un merveilleux compagnon, capable d’apporter à tous et plus particulièrement aux personnes en situations de handicap ou difficultés sociales.

C’est de ce constat qu’en 2014 la Fédération Nationale Handi Cheval a mis en place un tout nouveau diplôme et métier venant en aide au public en situations de handicap et difficultés sociales. Il est le premier métier de la médiation animale officiellement reconnu en France et en Europe.

L’équicie s’adresse tout particulièrement aux personnes souffrant de handicaps physique, mental, sensoriel, social. Toute personne en souffrance passagère peut aussi faire appel à l’équicie pour une relation d’aide de soutien.

Qu’est ce que le métier d’équicien ?

C’est un professionnel de l’accompagnement à médiation équine qui exerce un métier transdisciplinaire (qui traverse plusieurs disciplines). L’équicien est garant et encadrant des projets et des actions à médiation équine auprès des publics en situation de handicap.

Il n’est ni thérapeute, ni éducateur spécialisé. Il ne dispense aucun apprentissage équestre et l’ensemble des actions qu’il conduit, est centré sur la mise en relation de la personne et du cheval.

Il est l’interface dans le champ des activités avec l’équidé et se place en tant que complément à la notion de soin ou d’éducation afin d’apporter au thérapeute, à l’éducateur ou à la famille des informations qui peuvent aider ces derniers lors de l’accompagnement d’une personne ou d’un groupe de personnes.

L’équicien, au travers de l’équicie, participe au développement de la personne, veille à son épanouissement, participe à ses apprentissages sociaux et vise à stabiliser, améliorer un comportement ou réduire une détérioration.

Son intervention, au sein d’équipes pluri professionnelles ou en individuel, s’effectue conformément au projet de l’action sociale, répondant à une commande sociale, éducative ou thérapeutique exprimée par différents donneurs d’ordre et financeurs, en fonction des champs de compétences qui sont les leurs dans un contexte institutionnel ou un territoire.

L’équicien est impliqué, selon le prescripteur, dans une relation sociale, éducative ou thérapeutique de proximité inscrite dans une temporalité. Il rend compte de ses actions. Il aide et accompagne uniquement avec l’équidé des personnes, des groupes ou des familles en difficulté dans le développement de leurs capacités de socialisation, d’indépendance, d’intégration et d’insertion.

Il s’inscrit dans des actions d’accompagnement en spécifiant sa démarche au travers de l’observation directe et de l’évaluation. L’équicien est capable d’évaluer des comportements et des apprentissages. C’est pour cette raison qu’il intéresse autant le champ de la thérapie (physique et psychique), que l’éducation.

Pour ce faire, il établit une relation de confiance avec la personne ou le groupe accompagné et l’animal. Il élabore son intervention en fonction de l’histoire de la personne et de ses potentialités psychologiques, physiques, affectives, cognitives, sociales et culturelles. Il prend en considération l’animal afin d’en faire un partenaire efficace.

L’équicien a un degré d’autonomie et de responsabilité dans ses actes professionnels le mettant en capacité de concevoir, conduire, évaluer des projets personnalisés ou adaptés à des populations identifiées. Il est en mesure de participer à une coordination fonctionnelle dans une équipe et de contribuer à la formation professionnelle d’autres intervenants (stagiaires de la formation d’équicien).

L’équicien intervient dans une démarche éthique qui contribue à créer les conditions pour que les enfants, adultes, familles et groupes avec lesquels il travaille soient considérés dans leurs droits, aient les moyens d’être acteurs de leur développement et soient soutenus dans le renforcement des liens sociaux et des solidarités dans leur milieu de vie. Il est garant du bien-être de l’animal (sanitaire et mental).

L’équicien intervient auprès des secteurs du handicap, de la protection de l’enfance, de la santé et de l’insertion sociale. Il peut être employé par des collectivités territoriales, des associations et des structures privées. Il peut créer sa propre activité.

Il est un acteur de la filière équine et médico-sociale.

http://www.handicheval.asso.fr

cheval partenaire

 

Retrouver le PDF de présentation sur la formation d’équicien.

cheval partenaire

L’équipe Cheval partenaire en collaboration avec l’association Handi Cheval
Tél : 05.49.95.07.77
Mail : fnhc@wanadoo.fr
www.handicheval.asso.fr

 


Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter mensuelle Cheval Partenaire...