Recherche
MÉDIA PRESSE ET DIGITAL DU MONDE ÉQUESTRE

La pourriture de fourchette

 

Il s’agit d’une infection bactérienne et fongique (symbiose) de la fourchette. Si elle n’est pas repérée et traitée tôt, elle risque de détériorer le pied en profondeur. Il est très important de savoir la détecter avant qu’elle ne prenne des proportions importantes, cela demande de la vigilance et des soins de prévention.

Le problème des fourchettes pourries touche très souvent les chevaux vivant au box car l’acidité de l’urine et des crottins dégagent de l’ammoniaque, celle ci va ramollir la sole et permettre aux bactéries et champignons de venir se loger dans les pieds des chevaux et plus particulièrement dans la fourchette. Les chevaux vivant au près y sont aussi sujet par temps humide, leurs pieds stagnant sur des terrains humides et boueux, ne peuvent sécher, la corne se ramollit et c’est une porte d’entrée pour les bactéries et les champignons.

Comment détecter une fourchette pourrie?

En curant les pieds de votre cheval, vous remarquez que la fourchette et/ou la sole est molle, parfois chaude, elle est aussi crayonneuse (elle s’effrite sous l’action du cure pieds), la fourchette est fendue, séparant les glomes en deux, mais surtout une odeur nauséabonde s’en dégage!

Quels soins apporter aux fourchettes pourries?

Dans un premier temps, il est important de nettoyer minutieusement le pied du cheval, puis le pied peut-être désinfecté à l’aide d’eau de javel (antibactérien et antifonfique), il faut 15 ml de Javel à 2,6% par litre d’eau (20°c) pour obtenir une solution de 0,039 % (la norme française antifongique de base EN 1275 étant de 0,036%). Compter un temps de contact de 15 minutes avec la sole et la fourchette pour tuer les bactéries et les champignons.

En cas de délabrement de la fourchette, il est utile de demander à son maréchal ferrant de venir couper les morceaux de fourchettes mortes.

Le pied devra être minutieusement séché à l’aide de serviettes de toilettes propres et éventuellement d’un sèche cheveux réglé sur une température tiède ou froide le cas échéant.

Une fois sec, il est utile d’appliquer à l’aide de coton dans les lacunes médianes et latérales, de la   liqueur de villate ou autre solution à base de sulfate de cuivre

(Hoof Solution de Kevin BaconsCavalor Dry Feet).

Une fois ces soins terminés, il est utile d’appliquer du goudron de Norvège pour protéger le pied des attaques de l’humidité. Renouveler ses soins jusqu’à disparitions de la pourriture.

Prévention des fourchettes pourries:

Veillez à un bon entretien des litières, la propreté du boxe est la base de la prévention.

Curer minutieusement et régulièrement les pieds du cheval et appliquer du goudron de Norvège pour protéger le pied de l’humidité.

La clé de la prévention contre les fourchettes pourries est l’hygiène des pieds.

Pas de pied, pas de cheval!