Recherche
MÉDIA PRESSE ET DIGITAL DU MONDE ÉQUESTRE

 

L’analyse de l’accidentologie en filière hippique met en évidence que la majorité des accidents du travail de la filière sont des chutes de cheval.

Au niveau national, la filière hippique est la 2ème filière la plus « à risque » en terme de fréquence d’accidents du travail. On en dénombre environ 1800, avec arrêt, chaque année, et ce chiffre ne cesse d’augementer.

Presque 10% d’Accidents du travail (AT) sont graves et les conséquences contraignantes : absence, remplaçant à trouver, retard dans l’entraînement. Par ailleurs, le taux de la cotisation AT pour les salariés du secteur hippique est l’un des plus élevés de l’agriculture.

Retrouver le dossier de presse sur la gestion de la chute de cheval

dossier-de-presse-gestion-de-la-chute-2

Cheval-partenaire et l’ifce vous souhaitent une bonne lecture

ifce3