Recherche
MÉDIA PRESSE ET DIGITAL DU MONDE ÉQUESTRE

Le cheval et la canicule

Idéalement la température extérieure pour un cheval se situe entre 5 et 15°C.

Lors de grosses chaleurs, tout comme nous, le cheval peut souffrir. Alors si la température grimpe en flèche, soulagez votre cheval par des petits gestes simples mais efficaces! .

Un manque d’eau même temporaire chez le cheval, peut générer des coliques.
Un cheval boit en moyenne entre 20 et 60 litres d’eau par jour contre 40 à 100 litres d’eau en période de canicule.Veillez à ce que l’abreuvoir ou la baste à eau soient toujours pleins et propres car l’eau croupit plus vite en été.
L’eau est synonyme aussi pour votre cheval de rafraîchissement ! Une bonne douche même plusieurs fois dans la journée lui fera le plus grand bien. N’oubliez surtout pas de lui passer le couteau de chaleur après la douche, car l’eau qui reste sur le corps va chauffer sous l’action du soleil et par conséquent procurer l’inverse de l’effet recherché.

Doucher le cheval est un très bon moyen de le rafraîchir, en cas de fortes températures, elle peut être renouvelée plusieurs fois par jour.

Doucher le cheval est un très bon moyen de le rafraîchir, en cas de fortes températures, elle peut être renouvelée plusieurs fois par jour.

Travaillez votre cheval aux heures les plus fraîches, assurez vous qu’il ait de l’ombre dans son pré, si il est en boxe, mettez le au pré la nuit pour qu’il profite de la fraîcheur nocturne.

Concernant les chevaux dits à peau sensible (dépigmentation, peau fine, balzanes…) protégez les avec de la crème écran total.

L’été rime avec mouches, taons, moustiques ! Le cheval régule sa température par la sudation et attire les insectes. Utilisez des masques, des chemises anti-insectes ou encore des insecticides non photosensibilisants.

Quels sont les risques des grosses chaleurs ?

  • Déshydratation: soulevez la peau de votre cheval au niveau de l’encolure et relâchez. si le pli persiste, c’est que votre cheval est déshydraté.
  • Colique liée au manque d’eau
  • Coups de soleil
  • Photosensibilisation
  • Coups de chaleur dans les cas extrêmes

Si vous constatez que votre cheval est déshydraté, qu’il est abattu, faible et a de la température, mettez le au frais et appelez votre vétérinaire le plus rapidement possible.

Tout comme nous, les chevaux souffrent lors des épisodes de grosses températures, préservons les au maximum durant ces périodes en pensant eau, ombre, crème solaire, masque, anti-insecte et surveillance!

L’équipe de Cheval-Partenaire

Source : equivox.be