Recherche
MÉDIA PRESSE ET DIGITAL DU MONDE ÉQUESTRE

C’est par une belle matinée de Printemps que Jérôme Houssait-Young (DEJEPS Polo), nous reçoit au sein de son écurie  « le Médoc Polo Club » dont il est le fondateur, afin de nous faire découvrir sa passion, le Polo!

Le Polo nous vient des Perses qui ont introduit ce jeu en 522 avant J.C.

C ‘est à la fin du 19ème siècle et depuis l’Inde, que le Polo prend la route de l’occident via des officiers anglais qui devinrent de véritables passionnés de ce jeu.

Les règles du jeu

Le polo traditionnel est un jeu d’équipe qui se joue à 4 joueurs contre 4 sur un terrain de Polo en herbe qui mesure 275mx145m. Sur ce terrain, le jeu est composé de 4 à 8 périodes (chukkas) de 7mn30, ces périodes sont entrecoupées de 3 minutes de pauses pour changer de cheval. L’objectif est de marquer des buts dans le camp adverse tout en respectant des règles de sécurité obligatoire comme par exemple, ne pas couper la ligne de la balle pour ne pas mettre chevaux et cavaliers en danger. La ligne est matérialisée par la trajectoire de la balle en mouvement en avant du dernier joueur qui vient de la frapper. Il est interdit de « zigzaguer » devant un adversaire ou bien de l’aborder pour un marquage sous un angle de trajectoire trop ouvert et donc dangereux. L’arbitre peut à tout moment exclure un joueur si ce dernier met en danger les chevaux et les joueurs.

Le Paddock Polo se joue à 3 contre 3 sur un terrain plus petit puisque mesurant 150mx75m. Il se joue en deux périodes de 10 mn et sur un terrain en herbe ou en sable. Le paddock Polo est un moyen d’offrir au plus grand nombre, la possibilité de découvrir le polo et pourquoi pas plus tard d’accéder au polo traditionnel. Les règles du jeu sont les mêmes que pour le polo traditionnel, l’accent est mis avant tout sur la sécurité des chevaux et des joueurs.

Jérôme Houssait-Young enseigne cette dernière discipline dans son club et nous précise que « le paddock polo permet de s’amuser très vite et surtout à moindre coût comparé au Polo traditionnel ! ».

Le Polo Médoc Club comprend actuellement une dizaine de cavaliers de Polo dont une grande partie est représentée par la gente féminine, il existe du reste des tournois mixtes mais aussi des tournois 100% féminin.

Il n’y a pas d’âge limite pour jouer au polo, de l’enfant à partir de 5/6 ans sur un Shetland à l’adulte de plus de 70 ans montant régulièrement à cheval. Aucun galop n’est requis pour la pratique et la compétition du Polo.

Le principal étant que le joueur fasse preuve d’esprit d’équipe, de respect des règles et de l’arbitre avec un certain « fair play » ! Il lui faut bien entendu un bon ressenti du cheval, de l’adresse et de l’habilité.

Le cheval de Polo

C’est un cheval qui doit toiser entre 1m50 et 1m60, comme nous l’explique Jérôme Youssait-Young : «il doit être froid dans sa tête mais chaud dans les pattes», de façon à ne pas se laisser perturber  par les gestes, l’excitation du match et répondre immédiatement à la demande de son cavalier. « Les chevaux doivent être très réactifs, endurants et dociles » nous précise Jérôme.

Tous les chevaux sont admis dès lors qu’ils possèdent les qualités requises, cependant la race du cheval de Polo est privilégiée car spécialement sélectionnée pour le Polo. Il s’agit d’un croisement entre la race Criollo (chevaux argentins de petite taille et très rustiques) et des pur-sang de courses. Jérôme utilise des chevaux de Polo Argentin, il s’agit de chevaux ayant joués à haut niveau, qu’il utilise pour l’enseignement de ses élèves. Cette préparation des chevaux à l’enseignement peut aller jusqu’à 3 mois pour en faire de vrais chevaux d’école. Les chevaux de Polo sont exclusivement des juments.

Équipement des joueurs et des chevaux

Les joueurs portent un casque souvent muni d’une grille de protection, des genouillères en cuir épais, une paire de gants, un pantalon blanc, un maillet, une balle et un polo numéroté de 1 à 3 suivant sa place dans l’équipe. Il utilise une selle sans taquets. Les membres des chevaux sont protégés par des bandes ou des protections plus rigides tel que les protections de cross. La crinière est rasée et la queue est tressée pour éviter que les mains du cavalier ou le maillet ne s’emmêlent dans les crins. Les chevaux sont en releveurs ou en Pelham à deux rênes, ils sont aussi équipés d’une bricole et d’une martingale fixe.

Jérome Houssait-Young nous conseille de découvrir le polo avec un instructeur, car il reste un sport à risque si il est mal enseigné et mal pratiqué. Seuls 18 instructeurs sillonnent la France dont Jérôme qui se trouve à Vendays-Montalivet en Gironde. Il est possible de suivre une formation de 3 jours pour les enseignants classiques afin de connaître les bases et de pouvoir initier en club. Ces trois jours de formations sont dispensés par des instructeurs de Polo.

Jérôme Houssait-Young au sein de son club de Polo, propose la pratique régulière du polo mais aussi l’initiation du petit enfant de 6 ans à l’adulte.

« Des cavaliers de tout horizon sont séduits par ce sport » nous explique Jérôme. Le Polo est un sport de sensations où la sécurité du cheval est au centre du jeu ».

Alors? A quand un baptême de Polo avec Jérôme?

 

L’équipe de Cheval-Partenaire

 

Retrouvez Jérôme Houssait-Young

Tel Mob + 33 (0) 6 77 81 88 71

Mail : medocpolo@gmail.com

Web site : www.medocpoloclub.com

Facebook:  www.facebook.com/coachpolojhy/?fref=ts

Cliquez sur la photo ci-dessous pour consulter le site web du Médoc polo Club

polo1